Iceland Running Adventure Race 2013 

Editions précédentes



2011

Pierre Gagniere remporte l’ICELAND TRAIL EXPERIENCE!

C'est un aventurier des courses nature qui a remporté la première Iceland Trail Experience avec un final de folie, où la tempête de neige qui a subitement envahi la course a joué aux arbitres. Dominique Charton et Thierry Delourme, en tête, ont en effet raté un chemin en pleine tempête alors qu’ils s’avançaient vers la victoire. Pierre Gagniere, en embuscade et en loup solitaire, perdait lui aussi du temps dans cette tempête et laissait filer ainsi Jerome Leroux, surmotivé par ce bond au classement. Auparavant, les conditions plus clémentes de la journée et  le soleil ont accompagné les concurrents qui ont pu profité des paysages extraordinaires islandais : Volcans enneigés, désert blanc, forêts, rivières sauvages... Parfois, les ultra coureurs étaient même accompagnés par des chevaux sauvages, intrigués de trouver des humains dans cette région à cette période de l’année.
Gerard Tranchand s’est même permis de prendre un bain en traversant une rivière dont la glace a cédé... Par moins 8 dehors et juste avant la tempête, cela motive à vite atteindre la ligne d'arrivée puisqu’il remporte l’épreuve courte de 57 km, en compagnie de Sebastien, en 6H43, tandis que Laurence Becquet gagne en féminine en 6H56.
Au final, Jerome Leroux remporte la dernière étape de 48 Km et Pierre Gagniere l'épreuve en 12H58 de course pour 100 km de progression extrême. Conditions dantesques le premier jour et tempête de neige et soleil le second Jour, la course des aventuriers a annoncé son podium : Gagniere, Delourme, Charton. Ce dernier, déçu par cette mésaventure, a tout de même gardé le sourire à l'arrivée. C'est aussi cela le monde du trail... Magnifique esprit, solidarité et entraide ont animé cette première édition de l’Iceland Trail Experience qui a rempli toutes ses promesses.
Rendez vous en 2012, toujours en Mars, pour de nouvelles aventures au pays des vikings.



2012
UNe épreuve extrême pour coureurs désirant se dépasser !

Pour cette seconde édition 23 personnes étaient présentes en Islande pour cette course hors norme ou les conditions atmosphériques complétent un parcours difficile tracé entre chemins, pistes , prairies  et champs de laves  ... Sur ce parcours constamment enneigé de nombreux cours d'eau sont à traverser parfois à gué comme lors de la premiére étape ..
Le départ est donné le 7 mars au lever du soleil au pied du célèbre volcan Eyjafjallajokull prés des chutes de Seljalandfoss dans la partie Sud de l 'Islande . Au programme de cette première étape 54 km  au milieu de paysages variés plutôt habités dans la premiére partie du parcours puis totalement vide de population à mesure que l on se dirige vers le volcan Hekla , le volcan le plus actif d'Islande qui a fait fuit toute la population ..
La course est emmenée par 3 hommes dés le départ avec  les français Denis masclaux et Bruno Spilliaert et l'Italien Ernesto Ciravegna ...Les 3 hommes sont accompagnées de Florence Spilliaert qui s est engagée sur l'épreuve courte avec une premiére étape commune aux 26 premiers km de l'épreuve longue !
Au 33 éme kilométre peu avant l passage à gué  de la riviére Fiska qui charrie de jolis glaçons , ils ne sont plus que 2 en tête le français Denis Masclaux et l'italien Ciravegna ..  Deriiére on retrouve les français Spilliaert ,Vallet et l'Argentin Rearte  ...
Plus les coureurs avancent plus la neige est abondante sur le sol et plus la progression est compliquée .. Réguliérement des tempêtes de neige rythment les éclaircies et donnent une impression de folie, de course extême qu il faut savoir gérer ...
A Gunnarsholt , lieu de l 'arrivée, les positions restent inchangées, l'italien remporte donc l'épreuve avec un peu plus de 2 mn sur Denis Masclaux aprés 54 km de course ...   La seule féminine engagée sur la course longue  Aurelia Beun finit réfrigérée mais en forme tandis que plus tôt dans la journée Florence Spilliaert a remporté la premiére étape de  'épreuve courte !

Iceland Running Adventure Race : la course qui étonne les Islandais ! Ils sont considérés comme des fous furieux .. Organisée à la limite de la zone interdite d'hivers islandaise, les locaux sont admiratifs ! Ces coureurs de l’extrême étonnent car les conditions sont dantesques même si le paysage incroyable et varié permet de découvrir un pays si mystérieux encore !
Hier, lors de la première étape de 54 Km, la course a été belle en tête où Ernesto Ciravegna et Denis Masclaux se sont livrés un beau duel après avoir décroché au km 28 Serge Vallet puis Bruno Spilliaert au km 30; L'italien a dominé le français de belle façon mais l'étape de 58 km de demain promet d'être passionnante !
Les boulonnais ont bien géré .. ! Un petit mot sur les aventuriers de Boulogne sur Mer qui ont bien géré cette première journée ... Florence Spilliaert est restée au contact des premiers du 54 km et a remporté la première étape de l épreuve courte .. Son mari Bruno a baissé de rythme au 30 km mais a su gérer et reste dans la course au podium et enfin Mickael et Aurelia Beun ont accompagné le lillois Dalle dans une aventure humaine et sportive magnifique ... Ils ont tous passé la ligne fatigués et heureux de la performance réalisée en regard des conditions météo ! Superbe !
Aujourd’hui 8 Mars, la météo s’annonce compliquée. Les concurrents vont de nouveau affronter le vent le froid et la neige mais restent hyper motivés et gardent le sourire à l image de l’argentin Daniel Rearte

Seconde étape le 8 Mars ..
Aprés une nuit au pied du volcan Hekla, les concurrents repartent de Gunnarsholt pour une seconde étape qui s annonce difficile. Les 4X4 ont d énormes difficultés pour ouvrir la piste tant la neige est tombéee en abondance dans une nuit illuminée par les aurores boréales islandaises ... De nouveau l'italien Ernesto Ciravegna et le français Denis Masclaux font la course en tête ... Les trailers de l'extrême parcourent un sentier centenaire au milieu de fermes abandonnées suite aux eruptions volcaniques et essaient de rester dans les traces  des 4x4 pour ne pas s'enfoncer dans la neige fraîche ..  les concurrents sont éclatés et courent à leur rythme, la fatigue est omniprésente .. La traversée d'un énorme champ de lave vers le Mont Burfell en direction du CP situé prés des chutes de bjojafoss va anéantir un peu plus les organismes car une nouvelle tempête de neige s est levé et c est tout le mental des coureurs qui est mis à contribution à l 'arriére Mickael Beun souffre mais tient le rythme un bel exemple de courage !
En avant de la course depuis la traversée du barrage de la riviére Bjorsa ( la plus longue riviére d'Islande avec 230 km) , l'Italie, Ernesto Ciravegna vole vers la victoire qui est jugée aux superbes chutes de Hjalparfoss (les chutes de l'aide ) .. Un bien joli nom d'arrivée tant les coureurs arrivent un à un épuisés mais si fiers de leur exploit personnel .. plus que tout cette magnifique découverte islandaise est une épreuve à ne pas mettre entre n importe quels pieds ...
Au loin le volcan Hekla apparait et disparait entre les averses de neige ... Demain les coureurs baigneront dans les eaux chaudes du Blue Lagoon la tête dans les aurores boréales les pieds encore gonflés par tant d'efforts .

Le classement final de cette seconde édition de l’Iceland Running Adventure Race - 118 km.


1 Ernesto Ciravegna en 12h01
2 Denis Masclaux en 12h08
3 Bruno Spilliaert en 13h21
4 Serge Vallet en 13h39
5 Daniel Rearte en 16h17
6 Aurélia Beun en 17h23
7 Yves Mickael Beun en 18h38
8 Patrick Drzewiecki en 18h39
9 Bertrand Dalle en 19h38.
10 Jean Luc Martin en 19h49




HISTORIQUE